244 161 visites 9 visiteurs

L'article de Laurent HICKEL dans les DNA: Vertus retrouvées

19 novembre 2017 - 07:41

Les Haguenoviens ont su combiner sérieux, beau jeu et réussite pour signer une victoire indispensable contre Lunéville. PHOTO DNA – FRANCK KOBI

National 3    FCSR HAGUENAU - FC LUNEVILLE

 

Vertus retrouvées

LAURENT HICKEL  

 

Le FR Haguenau a retrouvé son allant et son efficacité pour signer sa troisième victoire en championnat au terme de sa rencontre la plus aboutie.

« Cette victoire était indispensable et elle montre que, malgré les difficultés, l’équipe est bien là, dira tout sourire Claude Spreng. On a joué avec sérieux, on a mis de la qualité. On a aussi eu le petit brin de réussite qui nous fuyait depuis le début de la saison. »

Le scénario du match a été exactement conforme à ce qu’en attendait Lucas Catalano. Les Lorrains ont laissé le ballon à Haguenau pour former un bloc équipe compact et jouer les contres dès que l’occasion se présentait.

Pendant toute la première période, on a donc vu Haguenau dominer avec de nombreux ballons dangereux dans la surface de Gennaro Bracigliano qui n’était pourtant pas inquiété outre mesure.

Il fallait donc réussir à forcer le verrou et c’est Romain Metzger qui, en plus d’être impérial en défense centrale, débloque la situation. Au départ de l’action il y a une déviation de la tête de Samba pour un ballon détourné sur sa transversale par Pierre Ebede. Puis, ça part à toute vitesse et Lunéville se fait prendre à son propre jeu puisque c’est une contre-attaque parfaitement jouée qui permet à Metzger de reprendre au deuxième poteau un centre parfaitement dosé de Gaëtan Weissbeck (1-0, 44e ).

• Une soirée pleine de promesses

Fort de cet avantage, Haguenau revient des vestiaires avec le plein de confiance pour doubler rapidement la mise. Suite à un corner, une reprise en ciseau de Quentin Bur détournée par le gardien permet à Cyril Giesi, en mode “renard des surfaces”, de doubler la mise (2-0, 49e ).

Pour tenter de réagir, les joueurs de Rachid Maatar durcissent sensiblement le jeu et passent dans une configuration ultra-offensive.

La première option aura pour effet une multiplication des fautes et la deuxième permettra aux coéquipiers de Quentin Bur, en pleine euphorie, de profiter des espaces.

Un contre magnifiquement joué par Joey Bey, à la baguette, puis Rachid Hayef, au centre, et Wacim Tine, à la finition, fera frémir le Parc des Sports (3-0, 74e ).

Pour conclure en beauté, Gaëtan Weissbeck décoche une frappe en pivot de l’entrée de la surface laissant Bracigliano sans réaction (4-0, 84e ).

On l’aura compris, malgré une pelouse qui se dégrade chaque semaine un peu plus et un froid à ne pas mettre un supporter dehors, Haguenau a passé une bien agréable soirée pleine de promesses…

 

Dernières Nouvelles d'Alsace 19/11/2017 Laurent HICKEL

http://c.dna.fr/liseuse/F02/20171119

Commentaires